Gauthier Roussilhe
designer and chercheur
sur/pour une Terre limitée

Ce site web vise à réduire sa contribution à l'empreinte environnementale de l'industrie numérique. Par conséquent, l'ensemble du site et de la solution serveur a été repensé et la taille moyenne des pages à été réduite à 450,56kb (Low tech, High futures).

Project: Implication

Intent: redéfinir le lien entre outils technologiques et exploitation des écosystèmes, prototyper des outils législatifs pour la participation publique et la négociation citoyenne

Keywords: anthropocene, materiality, systems thinking, public participation

Project: Denbighshire Adaptation Game

Intent: Faire une enquête de terrain sur les stratégies d’adaptation aux risques d’inondation dans le nord du pays de Galles et concevoir un jeu de société destiné à sensibiliser les citoyens locaux

Keywords: climate change, coastal risks, game design, facilitation

Observation: Prats-de-Mollo

Intent: Faire une enquête de terrain sur un village français qui cherche à atteindre l'autonomie énergétique d'ici 2022 et contribuer à leur design d'informations

Keywords: energy autonomy, citizen governance, systems mapping

Project: Ethics for Design

Intent: explorer ce que signifie l'éthique dans la pratique actuelle du design en interviewant des designers et des chercheurs et concevoir un documentaire gratuit et interactif que tout le monde peut regarder

Keywords: documentary, ethics, design education

Project: Willchain

Intent: concevoir un service fictif pour remettre en question la confiance dans les nouveaux services numériques et les technologies à la mode

Keywords: blockchain, willwriting, design spéculatif

Project: Seeder

Intent: explorer les limites de l'éthique appliquée dans un secteur trouble et remettre en question la responsabilité des concepteurs

Keywords: 3d printing, green washing, design spéculatif


Ma pratique repose sur les principes suivants:

  1. "Designer" tout en reconnaissant que les activités humaines sont le principal facteur de la dégradation du climat;
  2. "Designer" comme une nécessité de transition vers une Terre avec une énergie et des ressources limitées;
  3. "Designer" comme un acte de réduction radicale de la consommation de ressources dans les systèmes existants:
        - générer des boucles de rétroaction systémiques réduisant la consommation de ressources et d'énergie;
        - neutraliser par un effet de rebond généralement intégré dans les pratiques de design contemporaines;
  4. "Designer" tout en engageant le moins de ressources possible tout en visant un «effet de transition» maximum;
  5. "Designer" comme une pratique centrée sur le territoire (écosystèmes, communautés humaines et non humaines, facteurs climatiques, dépendances et capacités);
  6. Mettre le design en politique comme un acte de négociation de l’habitabilité collective du monde;
  7. "Designer" comme un acte économique d'anticipation des externalités et donc du coût réel de ce qu'il met au monde.