Gauthier Roussilhe

Explorer les écosystèmes numériques dans un monde stabilisé à +2°C

Trajectoire suivie pour 2100 (données 2020) : +2.9°C

Nous devons faire des choix inédits pour nous adapter à moyen et long terme à la crise environnementale. Nous sommes ainsi tenus d'organiser une décrue de notre empreinte matérielle et énergétique et tous les secteurs sont concernés. Face à cet effort de transformation la place du numérique n'est pas encore déterminée.


De l'échelle de l'État à celle des territoires ruraux, j'explore et mets en place des services numériques cohérents avec les objectifs de transition pour le secteur public et privé, quitte à ne pas numériser si c’est le choix le plus pertinent.


Savoir-faire

  1. Spécialiste en éco-conception numérique

  2. Cadrage de projets numériques à faible empreinte environnementale

  3. Accompagnement des acteurs publics

  4. Veille scientifique sur l'empreinte environnementale du numérique et son évolution

  5. Formation des équipes

  6. Analyse de Cycle de Vie (ACV) de services numériques (en apprentissage)

Projets en cours

  1. Accompagnement pour l’ADEME de la start-up d'État Labels Transition Écologique sur l’éco-conception / sobriété numérique

  2. Pilotage du projet Plateaux Numériques, un service de création de sites web accessibles et éco-conçus pour mairies rurales, avec Timothée Goguely

  3. Audit Numérique Responsable d'un service de formation en ligne pour un acteur de la finance soutenable, en partenariat avec Fairness

Recherche en cours

  1. Impacts de l'industrie des semi-conducteurs sur la gestion de l'eau à Taiwan et perspectives climatiques et industrielles à moyen et long terme

  2. Audit des méthodes de calcul d'impacts positifs du numérique sur le climat

  3. Intégrer de façon opérationnelle les méthodes d'éco-conception numérique dans les projets nationaux et territoriaux


Je fournis une expertise indépendante pour les acteurs publics qui souhaitent être éclairé dans leurs choix numériques et technologiques afin d'être en cohérence avec les politiques de transition écologique. Je base mes études, autant que possible, sur la littérature scientifique vérifiée et des enquêtes de terrain locales pour formuler des recommandations hors de tout conflit d'intérêt.

Études

Deux marins observent la mer avec un sextant.

Que peut le numérique pour la transition écologique ? (2,2 Mo)

État des lieux de l’empreinte écologique du numérique et étude de ses impacts positifs annoncés pour la transition, mars 2021

Une balance d'apothicaire pèse des circuits imprimés

Évolution des smartphones 4G vers 5G (0,8 Mo)

Comment évaluer la situation et l'empreinte environnementale, septembre 2020

L'inscription NO 5G est taggée sur un panneau dans les rues de Genève

La controverse de la 5G (1,2 Mo)

Comprendre, réfléchir et décider ensemble au déploiement de la nouvelle génération mobile, avril 2020


Concepteur de services numériques, conseiller et doctorant en co-tutelle avec le RMIT (Europe) et le Centre de Recherche en Design (ENS Saclay, ENSCI), j'étudie comment la crise environnementale modifie la conception et la maintenance des systèmes numériques. Dans un souci d'éducation ouverte, mes cours sont regroupés sous la forme de manuel pédagogique gratuit consultable ici : Situer le numérique.

Conférences récentes

  1. Best environmental practices across the Internet value-chain

    Internet Governance Forum 2020, Nations Unies

  2. Repenser le numérique dans les limites planétaires

    CNAM Pays de la Loire

  3. Framing digital industry into planetary limits

    36th Chaos Communication Congress 2019

  4. Les usages énergétiques du design numérique

    GDS Ecoinfo, CNRS

Dernières publications

  1. Nicolas Nova et Gauthier Roussilhe, "Du low-tech numérique aux numériques situés"

    Sciences du Design 11, no. 1 (mai 2020): 91-101. (revue à comité de lecture)

  2. Situer le numérique

    Introduire et comprendre les enjeux environnementaux du numérique, novembre 2020 (manuel pédagogique)

Enseignements

  1. ENS Saclay

  2. Sciences Po Paris

  3. Sciences Po Grenoble

  4. ESC Clermont-ferrand

  5. Strate École de Design Lyon

  6. INSA Lyon

  7. HETIC


Par souci de cohérence, mon modèle économique repose sur la transparence de mes activités et sur un chiffre d'affaires annuel limité. Ce modèle a pour but d'explorer de nouvelles façons de penser le travail et de ne pas reproduire des logiques potentiellement toxiques ou inadaptées. Cette transparence est un socle pour créer un cadre de confiance avec les organisations et les personnes avec qui je travaille. De plus, Je me réserve le droit de refuser de travailler avec les organisations ayant des liens directs avec l'industrie des énergies fossiles.

Modèle économique 2020 consultable ici, ce modèle évolue chaque année.

Quelques projets d'éco-conception récents

  1. Pilotage de l'éco-conception du site du Low-tech Lab

    avec Sylvain Julé et Derek Salmon, 2019-2020

  2. Pilotage de l'éco-conception du site de Kaïros-Jourdain

    avec Les Raisonné·e·s et Addviso, 2019-2020

  3. Pilotage de l'éco-conception du site du Master Strategy & Design in the Anthropocene

    avec Fairness et Collectif Bam, 2020